Welcome
Welcome to <strong>Interpreters and Conference Interpreting</strong>.

You are currently viewing our boards as a guest, which gives you limited access to view most discussions and access our other features. By joining our free community, you will have access to post topics, communicate privately with other members (PM), respond to polls, upload content, and access many other special features. Registration is fast, simple, and absolutely free, so please, <a href="/profile.php?mode=register">join our community today</a>!

Marie Haps ? Voyages linguistiques ?

Schools which don't have their own forum (yet)

Marie Haps ? Voyages linguistiques ?

Postby Omsk » Tue May 01, 2012 10:28 am

Bonjour,

je suis actuellement étudiant en LEA (j'ai passé mon premier semestre et j'attends les résultats pour le deuxième), j'aimerais devenir interprète, mais la LEA ne me semble pas assez efficace, j'aimerais donc passer en Bachelor dans une université reconnue, j'ai raté l'examen d'entrée à l'ETI (uniquement en français, ma langue A, mais la note était éliminatoire), je me vois mal payer pour l'ISIT, mais je suis intéressé par l'institut Marie Haps, j'ai donc quelques questions:

- Est-il possible d'entrer directement en deuxième année de Bachelor à Marie Haps, en ayant réussi une première année d'LEA (c'est possible à l'ISIT) ?
- Pensez-vous qu'un Bachelor dans une université reconnue (Marie Haps, ISIT, ETI), accompagné de voyages linguistiques (dont le stage de 6 mois en L3), soit suffisant pour se préparer à un master en interprétariat ?
- Cela vaudrait-il la peine de partir en séjour linguistique pour 5-6 semaines en cours intensifs avec EF (durant cet été) ? Auriez-vous un meilleur programme à me suggérer ?

Ma langue natale est le français, ma langue B l'allemand (certifié C1), et ma langue C l'anglais (certifié B2, mais bon, le niveau était plus élevé en LEA, et j'ai bien réussi), j'ai bien lu le forum, mais je me vois mal partir faire une licence non-linguistique à l'étranger (peur de perdre du temps si je rate), et je n'ai rien lu à propos des séjours linguistiques.

Merci d'avance.
Omsk
 
Posts: 1
Joined: Tue May 01, 2012 10:11 am

 

Re: Marie Haps ? Voyages linguistiques ?

Postby Aymeric » Tue May 01, 2012 9:37 pm

Je crois que peu de gens passent par des organismes pour leurs séjours à l'étranger. En général on profite d'Erasmus ou d'autres programmes d'échange en fac (c'est ce que j'avais fait en LEA), en école je ne sais pas trop comment ça fonctionne.
Le plus simple reste vraiment de partir seul, la première fois peut paraître intimidante, mais je ne connais aucun interprète qui n'ait pas vécu de pays en pays au cours des années qui ont précédé (et parfois, suivi) sa formation.
La règle en tout cas est de ne pas se presser, de ne pas avoir "peur de perdre du temps" car du temps passé à parler une langue étrangère n'est jamais perdu, et contrairement à ce qu'on ressent quand on est à la fac, on n'est vraiment pas à une année près. Rien ne sert de courir...
User avatar
Aymeric
Professional interpreter
 
Posts: 1051
Joined: Fri Apr 27, 2007 10:41 am
Location: Alexandria

Re: Marie Haps ? Voyages linguistiques ?

Postby frogman » Tue May 01, 2012 10:18 pm

- Est-il possible d'entrer directement en deuxième année de Bachelor à Marie Haps, en ayant réussi une première année d'LEA (c'est possible à l'ISIT) ?

J'ai pas le programme de Licence/Bachelier sous les yeux, mais de mémoire, c'est des cours de langue et de culture G. En d'autres termes, un placebo aux connaissances que tu pourrais/devrais acquérir durant un séjour en immersion à l'étranger.

Si tu as un bon niveau en allemand, pourquoi ne pas faire une licence bilingue en n'importe quoi ?

L'université franco-allemande (UFA-DFH) a de nombreux projets de partenariat et d'échanges intégrés entre universités : http://www.dfh-ufa.org/?L=1

J'ai pu par exemple faire mes années de L1 et de L2 dans une université d'accueil en Allemagne, où je suivais des cours de droit français (en français) et des cours de droit allemand (stating the obvious again: en allemand).

En suivant l'un des cursus de cet organisme, tu obtiens en plus de cela une bourse (environ 2.500€ / semestre) pour t'aider dans ta mobilité.

Bref, le bon plan pour t'armer linguistiquement, culturellement et élargir ton spectre, acquérir de l'expérience de la vie, etc. - Bref, tout ce qui manque, à entendre mes formateurs, à ceux qui ont fait un parcours "pur" d'interprétation.

- Pensez-vous qu'un Bachelor dans une université reconnue (Marie Haps, ISIT, ETI), accompagné de voyages linguistiques (dont le stage de 6 mois en L3), soit suffisant pour se préparer à un master en interprétariat ?

Des produits purs Marie Haps (actuellement en M2) ne savaient pas récemment qui sont MM. Guéant et Mélenchon.

Bref, je ne sais pas si cet exemple doit me servir à te dire que l'accès au master est aisé avec une licence de ce genre en poche, ou si au contraire je dois te mettre en garde que le tronc commun laisse de graves lacunes en culture G. Lacunes qui peuvent être fatidiques à l'examen... ou au plus tard, en exercice de tes fonctions.

Si tu en as la possibilité, voyage, enrichis toi. Touche à tout, essaye tout. Je demeure convaincu que ce n'est pas sur les bancs de le fac que tu t'armeras des connaissances transversales nécessaires.

Je ne suis que bleu bite, mais c'est l'enseignement que je tire de la comparaison de ceux qui n'ont fait *que* des études d'interp et ceux qui avant d'en venir là se sont essayé à la géographie, au droit, aux relations internationales, etc.

Un avis qui abonde en mon sens : post6637.html#p6637
Made in Brussels
A | FR
B | DE
C | EN, HU


Én csak azt mondom, Pelikán elvtárs, a nemzetközi helyzet egyre fokozódik.
User avatar
frogman
 
Posts: 51
Joined: Sat Apr 28, 2012 8:25 pm
Location: Brussels


Return to Other schools

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

cron
suspicion-preferred